BIENTOT A ATLANTA, UN CENTRE D’ETUDE SUR LA DIASPORA AFRICAINE

A l’issue du symposium international « Corps de femmes, Corps-mémoire : Pour une généalogie de la résistance » s’est tenue une rencontre avec la délégation de Georgia State University d’Atlanta le mardi 26 novembre 2019. Cette délégation était conduite par Gladys FRANCIS (guadeloupéenne, professeur à cet Université).

Elle a présenté le projet de création d’un Centre d’étude sur la diaspora africaine qui ouvrira bientôt ses portes.

Le CO.RE.CA et KARIB HORIZON sont invités au Sommet inaugural sur l’avenir du Centre qui se tiendra les 17 et 18 avril 2020.

Des perspectives d’échanges pour les jeunes, les artistes, mais aussi les chercheurs qui souhaitent développer des projets.

Le Centre n’est pas réservé qu’aux universitaires. La société civile, les entreprises et les collectivités y ont leur place.