La sécurité alimentaire : une exigence

Le Premier ministre Mia Amor Mottley de Barbade estime que la Caraïbe devra peut-être maintenant modifier son objectif et générer au moins 25% de sa production alimentaire d'ici 2023.

Mottley a exprimé ce point de vue vendredi tout en abordant en visioconférence  le dialogue sur les systèmes alimentaires régionaux. Elle a déclaré que l'accent doit être mis sur la façon de mettre de la nourriture sur la table des gens et de s'assurer qu'il y a un stock de nourriture, à la lumière des crises auxquelles la région est confrontée.

« Nos agriculteurs ont besoin de certitude pour pouvoir produire des aliments toute l'année. »