Offre VSI : Chargé(e) de coopération à Abidjan (Côte d'Ivoire)

  • Date limite de candidature : 31 octobre 2024Clôturée
  • Proposé par : CODATU
  • Indemnité : 2200 euros / mois. La sécurité sociale est prise en charge (Assurance rapatriement MAI et affiliation à la Caisse des Français à l’Etranger).
  • Catégorie(s) : Volontariat
  • Thématique(s) : Coopération

Contexte

L'agglomération du Grand Abidjan, qui compte 5,4 millions d'habitants (42 % de la population urbaine nationale), connaît une urbanisation rapide et mal maîtrisée, conjuguée à vingt ans de sous-investissement dans les transports publics. Autrefois référence régionale en la matière, l'opérateur de transport public (bus et transport lagunaire) – la SOTRA – a vu son outil de production et ses parts de marché se dégrader au profit du transport informel, de plus faible qualité en termes de fiabilité, vitesses commerciales, sécurité et confort, et vecteur d'importantes externalités négatives (accidents, pollution, congestion). Une partie significative des habitants de l'agglomération n'a actuellement d'autre alternative que la marche pour ses déplacements quotidiens. La dégradation des conditions de mobilité à Abidjan se traduit également par des niveaux élevés d'accidents et de pollution atmosphérique avec des effets significatifs sur la santé de la population, notamment la plus vulnérable, et l'environnement.

Face à cette situation, les autorités ont adopté en 2015 un Schéma Directeur d'Urbanisme du Grand Abidjan (SDUGA) couplé à un Schéma Directeur des Transports Urbain qui promeut une amélioration radicale de l'offre de transport collectif en recommandant notamment la réalisation de deux axes lourds complémentaires et interconnectés : un projet de métro léger activement soutenu par la France, et un projet de BRT (Bus Rapid Transit) autour duquel se structure le Projet de Mobilité Urbaine d'Abidjan (PMUA) financé par la Banque Mondiale et l'AFD. Les calendriers de mise en service de ces deux grands projets sont similaires, ce qui souligne l'intérêt d'une approche intermodale via un programme d'appui aux investissements dans les pôles d'échanges multimodaux en cours d'instruction par l'AFD.

De manière à organiser et coordonner ces développements structurants puis à assurer la professionnalisation des transports artisanaux, l'Autorité de la Mobilité Urbaine dans le Grand Abidjan (AMUGA) a été créée en 2019 avec pour mission de structurer et réglementer le trafic et le réseau de transport public pour le district d'Abidjan. L'AMUGA est une Autorité Administrative Indépendante (AAI) exerçant sous la supervision d'un Conseil Stratégique (CS) composé des différents Ministères concernés et d'un (1) représentants du district d'Abidjan qui assure la vice-présidence du CS et de six (6) représentants des dix-neuf (19) communes du Grand Abidjan.

Un premier appui a été apporté par CODATU auprès de l'AMUGA entre 2021 et 2023 dans le cadre d'une coopération technique sur financement de l'Agence Française de Développement. Au cours de ces deux années de coopération, l'assistance technique de CODATU a permis de faire monter en compétences l'AMUGA sur plusieurs sujets, notamment ceux de la gouvernance, de l'intermodalité, de l'intégration du transport artisanal et de la contractualisation avec les opérateurs de transport conventionnés. Cet appui est prolongé à travers la mise en place d'une nouvelle coopération technique de 3 ans, sur la période 2024-2026, afin notamment d'approfondir les problématiques liées à la gouvernance des transports urbains, l'intermodalité, et l'intégration du transport artisanal.

Présentation de la structure

L'association CODATU est née de la conférence mondiale sur les transports urbains, organisée à Dakar, Sénégal, en 1980. Elle a pour objectif de promouvoir la mobilité urbaine soutenable dans les villes en développement à travers des échanges internationaux entre les différents acteurs du secteur des transports et de la mobilité urbaine : les pouvoirs publics, les entreprises, les instituts de recherche et les professionnels des déplacements urbains.

CODATU réalise des assistances techniques, des formations à destination des décideurs, organise des conférences et publie des ouvrages sur la mobilité urbaine dans les pays en développement. Ces différentes activités sont réalisées en collaboration avec ses partenaires français (Agence Française de Développement, Ministère de l'Ecologie, etc.) et internationaux (Banque mondiale, WCTRS, etc.).

Détails de l'offre

Sous la responsabilité de Solène Baffi, cheffe de projets CODATU, et en étroite collaboration avec les experts seniors CODATU impliqués sur la coopération technique, la ou le volontaire aura un rôle de chargé(e) de coopération afin d'appuyer les démarches des institutions partenaires. Elle ou il aura un rôle d'animation de l'assistance technique auprès de l'équipe de l'AMUGA, sollicitera l'expertise nécessaire auprès des partenaires de la coopération, et interagira avec l'AFD. Elle ou il sera mobilisé.e à plein temps auprès de l'AMUGA, avec une supervision à distance par la CODATU.

Les missions de la/du chargé(e) de coopération seront les suivantes :

L'organisation d'ateliers thématiques et de visites techniques à l'étranger sur les enjeux en matière d'organisation institutionnelle et technique des transports, et la mise en place d'une politique de transport urbain intégrée (intégration tarifaire, intermodalité, interopérabilité des systèmes, intégration du transport artisanal, utilisation des données) en accord avec l'agenda stratégique de l'AMUGA ;

  • La capitalisation des actions menées à travers la rédaction de comptes rendus, de notes et d'articles ;
    Le reporting financier des activités menées dans le cadre de la Convention ;
  • L'appui à la rédaction de termes de référence pour des études, des expertises ou des assistances techniques qui seront lancées dans le cadre du programme ;
  • La veille sur les projets et les enjeux de mobilité dans les villes ivoiriennes, en particulier à Abidjan, et dans les pays de la région ;
  • L'identification, la sollicitation et le partage d'informations avec les partenaires français pertinents.
  • Elle ou il sera également impliqué(e) dans des projets thématiques de l'association CODATU.

Compétences / connaissances requises

Profil recherché
Niveau d'études : BAC+5

Formation : Master 2 ou diplôme d'ingénieur spécialisé en Urbanisme, Transport, Mobilité, Environnement, Développement durable, Relations Internationales, Développement, Politiques publiques ou Aménagement et planification urbaine. Une expérience dans les domaines de la mobilité et/ou du développement urbain serait souhaitable.

Langues : Français, Anglais

Informatique : Maîtrise des logiciels de bureautique (suite Office), maîtrise des logiciels de cartographie et de modélisation en transport urbain appréciée.

 

– Bonne connaissance des enjeux de la mobilité urbaine, de l'urbanisme et du développement.

– Esprit de synthèse, bonnes capacités d'analyse, qualités rédactionnelles.

– Expérience acquise dans un pays en développement (indispensable).

– Capacités relationnelles et d'insertion dans un contexte culturel international et africain.

– Capacités d'adaptation et de coordination d'acteurs variés.

– Capacité à organiser son travail en autonomie et à s'inscrire dans un travail d'équipe.

Autres

Conditions
Statut : Volontaire de Solidarité Internationale (VSI)

Durée de la mission : 24 mois, renouvelable sur 12 mois. La participation à la formation « préparation au départ » organisée par La Guilde (une session ouverte par mois), l'organisme d'envoi de volontaires, est obligatoire.

Début de la mission : janvier 2024, pour un départ en Côte d'Ivoire consécutif à la participation à la formation de La Guilde « préparation au départ » et une formation interne de 3 jours au siège de CODATU.

Localisation : Le poste sera basé à Abidjan (Côte d'Ivoire), dans les locaux de l'AMUGA.

 

Modalités de candidature

Merci d'envoyer votre candidature (CV et lettre de motivation) à l'attention de Solène BAFFI avant le 31 octobre 2023 : contact@codatu.org en mentionnant dans le titre du message [VSI – Abidjan].

Les entretiens auront lieu au cours du mois de novembre 2023 pour une prise de poste début 2024.

CODATU encourage les candidatures qualifiées indépendamment de l'origine nationale, ethnique, des opinions ou croyances, du sexe, de l'orientation sexuelle, de l'état de santé ou du handicap.

Karib Horizon a pour vocation de développer la coopération et la solidarité internationales dans la Caraïbe, d’optimiser les pratiques des porteurs de projet, et enfin de rendre visible et fédérer la plus large pluralité d’acteurs en vue de développer les échanges et la concertation.

Informations pratiques

Bureaux à Pointe-à-Pitre ( Guadeloupe) 

Maison de la citoyenneté de Pointe-à-Pitre
16 rue Commandant Mortenol
97110 Pointe-à-Pitre

Guadeloupe
Conférence Interrégionale des RRMA
Fonds de Coopération de la Jeunesse et de l'Éducation Populaire
Agence Française de Développement
Ministère de l'Europe et des Affaires Étrangères